Geraint ANDERSON

Geraint Anderson est né en 1972 à Londres et a rejoint la City en 1996 en tant qu’analyste junior pour la banque néerlandaise ABN Amro. Un an plus tard, il passe à la banque française Société Générale, puis en 1999 à l’allemande Commerzbank avant de se retrouver un an plus tard chez sa compatriote Dresdner Kleinwort. Nommé deux années de suite meilleur analyste de la banque d’investissements, il grimpe vite les échelons et est nommé co-responsable de son équipe. Il commence à se tailler une solide réputation dans la capitale financière et est élu quatrième meilleur analyste de la City, sur un classement qui en compte une centaine. En 2007, il empoche un bonus de 500 000 livres (571 000 euros), alors même que depuis 2006, il écrit, sous le pseudonyme Cityboy, dans un journal gratuit, le Londonpaper, pour lequel il confie en initié ce qui se passe vraiment dans les salles de marché. Puis, il y a quelques mois, il décide de quitter le monde de la finance, cynique et arrogant, pour faire quelque chose de bien de sa vie. C’est alors qu’il décide d’écrire Cityboy – Confessions explosives d’un trader repenti.