Les Contes de la bécasse

Détails du livre

  • Date de parution01 Septembre 2014
  • Classiques - Classiques
  • 320 pages
  • 9782266249805

Les Contes de la bécasse

Guy de MAUPASSANT

2,50 €

Édition présentée et commentée par Hélène Lassalle (Muséum d’histoire naturelle)

et Annie Soler (collège de Val-de-Reuil, Normandie).

À la table du baron des Ravots, on célèbre la chasse, le gibier et l’art d’offrir aux convives les récits les plus surprenants. Toute la Normandie de Maupassant se dépeint dans ces tableaux plaisants ou cruels, une province où règne une lâche bourgeoisie et une misère presque médiévale. L’auteur de Bel-Ami révèle l’avarice des paysans, l’avidité sensuelle et le cynisme des gens des villes, la rouerie des filles, les laideurs de la vie, autant de peintures sarcastiques empreintes d’une philosophie désolée mais aussi pleines de pitié et de compassion.

L’argent, la bêtise « éternelle, indestructible », la luxure, l’angoisse : en quelques traits, quelques couleurs, quelques pages miraculeuses de simplicité et de force, naissent des personnages inoubliables.

Lire avec le texte intégral et la préface présentant l’oeuvre et son auteur.

Comprendre avec « Les clés de l’oeuvre » : 16 pages pour aller à l’essentiel ; 52 pages pour approfondir.

BIOGRAPHIE DE Guy de MAUPASSANT

Bien que ne se reconnaissant d’aucune école, Guy de Maupassant (1850-1893) reste associé au réalisme et au naturalisme. Gustave Flaubert, un ami de la famille, lui fait découvrir très tôt les œuvres d’Alphonse Daudet, de Joris-Karl Huysmans ou encore d’Émile Zola. Si sa nouvelle Boule de Suif contribue largement au succès du recueil Les Soirées de Médan (1880) considéré comme le manifeste du naturalisme, Maupassant refuse tout dogmatisme. Maître incontesté de la nouvelle, il recherche sans cesse une « vision plus complète, plus saisissante, plus probante que la réalité même » ; il sait, à travers un style simple et précis, créer d’authentiques personnages inoubliables. Parmi ses chefs-d’œuvre, on compte notamment Boule de Suif (1880), Une vie (1883) ou encore Le Horla (1887).

Atteint de troubles nerveux, il s’éteint en 1893.

Tous les livres de Guy de MAUPASSANT