La planète des singes

Détails du livre

  • Date de parution17 Août 2017
  • 192 pages
  • 9782266283021

La planète des singes

Pierre BOULLE

4,70 €

Y a-t-il des êtres humains ailleurs que dans notre galaxie ? C’est la question que se posent le professeur Antelle, Arthur Levain, son second, et le journaliste Ulysse Mérou, lorsque, de leur vaisseau spatial, ils observent le paysage d’une planète proche de Bételgeuse : on aperçoit des villes, des routes curieusement semblables à celles de notre Terre. Après s’y être posés, les trois hommes découvrent que la planète est habitée par des singes. Ceux-ci s’emparent d’Ulysse Mérou et se livrent sur lui à des expériences. Il faudra que le journaliste fasse, devant les singes, la preuve de son humanité.

BIOGRAPHIE DE Pierre BOULLE

Pierre Boulle est né en 1912, à Avignon. Après avoir obtenu un diplôme d’ingénieur à l’École supérieure d’électricité, il part vivre en Extrême-Orient : de 1936 à 1939, il est planteur de caoutchouc en Malaisie puis s’établit en Indochine. En 1941, il s’engage dans les Forces française libres et combat les troupes japonaises en Chine, en Birmanie et dans la péninsule indochinoise. Fait prisonnier, il s’évade en 1944 et regagne la France. Cette expérience militaire en Asie sera la source d’inspiration majeure du Pont de la rivière Kwaï, un roman publié en 1951 dont le succès cinématographique assurera la notoriété. Auteur de science-fiction, on lui doit Le jardin de Kanashima et La planète des singes, un texte publié en 1963. Ce roman inspirera de très nombreuses superproductions, comme, en 1967, le film de Franklin J. Schaffner avec Charlton Heston dans le rôle principal ou la nouvelle adaptation de Tim Burton en 2001. Amateur du paradoxe, Pierre Boulle a également écrit les Contes de l’absurde, récompensés par le prix de la Nouvelle en 1953.Trois titres posthumes, L’archéologue et le mystère de Néfertiti (2005), L’enlèvement de l’obélisque (2007) et La face (2008) ont été publiés au Cherche Midi éditeur. Pierre Boulle est mort à Paris le 31 janvier 1994.