Comédie de la critique

Détails du livre

  • Date de parution05 Novembre 2015
  • Agora
  • 928 pages
  • 9782266264136

Comédie de la critique

Trente ans d'art contemporain

Jean-Philippe DOMECQ

14,90 €

Ce que l’on a nommé « l’art contemporain » et qui a donné lieu à la dernière « Querelle idéologique du XXe siècle », aura duré trente ans. Aujourd’hui, tout le monde s’aperçoit qu’il y avait matière à tri sévère, tant la spéculation financière et la spéculation intellectuelle ont embrayé sur des oeuvres qui ont tout du spectacle publicitaire. Autour de ces totems ou hochets, le marché mondial a pris une ampleur telle qu’elle peut bien tout noyer.
Le lecteur trouvera donc dans ce volume des clés pour comprendre ce qui s’est passé, ce qui fut dit, comment on a produit et promu pareilles démarches artistiques. C’est expliqué et raconté face aux oeuvres, mais aussi en campant les attitudes et les modes qui les ont entourées. Les arguments et contre-arguments discutés constituent un vaste test idéologique d’ensemble qui, au total, révèle l’époque telle qu’elle s’est projetée sur ce qu’on nommera historiquement « l’Art du Contemporain ».

Au sommaire :
Artistes sans art ?
Misère de l’art
Une nouvelle introduction à l’art du XXe siècle

Édition revue et enrichie par l’auteur

BIOGRAPHIE DE Jean-Philippe DOMECQ

Jean-Philippe Domecq est romancier et essayiste. D’abord connu pour son Robespierre, derniers temps (Pocket, 2002 ; Gallimard, 2011), où la littérature sert d’éclairage complémentaire aux travaux des historiens spécialistes de la période, il est aussi l’auteur des cycles romanesques des Ruses de la vie et de La Vis et le Sablier ; dans celui-ci il explore un nouveau genre romanesque, la « Métaphysique Fiction ». Les essais de Jean-Philippe Domecq, qui ont créé la polémique, constituent l’autre pan de son oeuvre. Son approche contestataire de ce qu’il a nommé « l’Art du Contemporain » a donné lieu à la rédaction d’une trilogie –Artistes sans art ?, Misère de l’art et Une nouvelle introduction à l’art du XXe siècle –, rassemblée dans Comédie de la critique, Trente ans d’art contemporain (Pocket, 2015). Dans ce dernier volume, Jean-Philippe Domecq en vient à faire la critique de la critique artistique, démarche déjà appliquée à la critique littéraire française dans Le Pari littéraire (Esprit, 1994) et reprise dans Qui a peur de la littérature ? (Mille et Une Nuits, 2002, prix International de la Critique du Pen-Club).
Ces deux ensembles donnent une vue sur ce qu’il appellera La Situation des esprits – entretiens avec Éric Naulleau reparus en 2012 chez Pocket – dans la culture française contemporaine.
Retrouvez toute l’actualité de l’auteur sur :
leblogdedomecq.blogspot.com