La bêtise s’améliore

Détails du livre

  • Date de parution25 Février 2016
  • Agora
  • 208 pages
  • 9782266261722

La bêtise s’améliore

Belinda CANNONE

7,40 €

Il ne s’agit pas dans cet essai d’incriminer une nouvelle fois la sottise dans sa large existence, mais l’attitude de ces gens éclairés qui, ayant les moyens de s’informer et de se cultiver, sont pourtant victimes du préjugé, du lieu commun et de toutes sortes de travers intellectuels qu’ils contribuent à distiller dans l’opinion contemporaine.
En 36 brefs chapitres, La bêtise s’améliore aborde l’amour, la politique, l’économie, l’art, la morale, l’école, la langue, le désir, le bonheur, en mettant en scène un dialogue entre trois personnages : Gulliver, l’homme en colère, moteur de cette réflexion, son ami le narrateur, indulgent et curieux, et Clara, la fiancée du narrateur, qui tire plutôt la réflexion vers la philosophie morale.
Il n’y a pas de remède définitif au conformisme : on doit juste se montrer toujours vigilant et cet ouvrage veut y contribuer en étant un appel à la responsabilité intellectuelle. D’abord éloge de la liberté d’esprit, il aimerait nous mettre en garde contre la pétrification de la pensée qui nous menace à tout moment.

Postface inédite de l’auteur

CITATION(S) DE PRESSE

« Irrésistible. »Christian Authier, Le Figaro Littéraire
« Un ouvrage décapant et salutaire. »ELLE
« Belinda Cannone démonte joyeusement conformises et raccourcis. »Didier Pourquery, Libération
« Un essai original et une réflexion qui lance le débat autour de la crétinerie contemporaine. »Anne-Laure Gannac, Psychologies.com
« Un succulent essai. »Jean-Luc Chalumeau, L’Humanité.fr

BIOGRAPHIE DE Belinda CANNONE

Belinda Cannone est écrivain et enseigne la littérature comparée à l’université de Caen. Elle a écrit plusieurs romans, dont L’homme qui jeûne (2006), Entre les bruits (2009) et Nu intérieur (2015), tous trois parus aux Éditions de L’Olivier ; ainsi que des essais, dont L’Écriture du désir (Folio, 2000, prix de l’Essai de l’Académie française), Le Sentiment d’imposture (Folio, 2005, Grand prix de l’essai de la Société des Gens de lettres), Le Baiser peut-être (10/18, 2011), Petit Éloge du désir (Folio, 2013) et La bêtise s’améliore (Pocket, 2007). Plus récemment ont paru Un chêne (Le Vistemboir, 2016) et S’émerveiller (Stock, 2017).

Tous les livres de Belinda CANNONE