Le Livre des jouissances

Détails du livre

  • Date de parution23 Février 2017
  • Agora
  • 192 pages
  • 9782266272933

Le Livre des jouissances

Jean-Philippe DOMECQ

9,30 €

La condition humaine semble la plupart du temps passer à côté de la jouissance, qui, par excellence, nous déborde, nous retourne, nous perturbe. Et, puisqu’une volupté est toujours amplifiée d’être dite, il vaut le coup de trouver à chacune son langage bien particulier, tantôt strident comme un saxo, tantôt sirupeux comme une caresse à se tordre, ou violent comme la vengeance qui nous occupe mieux que tout autre divertissement. Du sexe libertin à l’orgasme mystique, de l’hypersuperficialité du tissu à la profonde volupté fidèle, de ces chansons de lit qui font remuer les reins malgré nous à la mort frôlée par la vitesse sportive, ce livre va aussi chercher les jouissances qu’on n’a guère dites tant elles gênent, comme le rire bête, consternant mais vertigineux, la brutalité fictive lorsqu’elle devient trop énorme, ou le plaisir d’avoir raison et d’y prétendre…

INÉDIT

BIOGRAPHIE DE Jean-Philippe DOMECQ

Jean-Philippe Domecq est romancier et essayiste. D’abord connu pour son Robespierre, derniers temps (Pocket, 2002 ; Gallimard, 2011), où la littérature sert d’éclairage complémentaire aux travaux des historiens spécialistes de la période, il est aussi l’auteur des cycles romanesques des Ruses de la vie et de La Vis et le Sablier ; dans celui-ci il explore un nouveau genre romanesque, la « Métaphysique Fiction ». Les essais de Jean-Philippe Domecq, qui ont créé la polémique, constituent l’autre pan de son oeuvre. Son approche contestataire de ce qu’il a nommé « l’Art du Contemporain » a donné lieu à la rédaction d’une trilogie –Artistes sans art ?, Misère de l’art et Une nouvelle introduction à l’art du XXe siècle –, rassemblée dans Comédie de la critique, Trente ans d’art contemporain (Pocket, 2015). Dans ce dernier volume, Jean-Philippe Domecq en vient à faire la critique de la critique artistique, démarche déjà appliquée à la critique littéraire française dans Le Pari littéraire (Esprit, 1994) et reprise dans Qui a peur de la littérature ? (Mille et Une Nuits, 2002, prix International de la Critique du Pen-Club).
Ces deux ensembles donnent une vue sur ce qu’il appellera La Situation des esprits – entretiens avec Éric Naulleau reparus en 2012 chez Pocket – dans la culture française contemporaine.
Retrouvez toute l’actualité de l’auteur sur :
leblogdedomecq.blogspot.com