Moi qui vous parle

Détails du livre

  • Date de parution16 Mars 2017
  • Littérature - Non-Fiction
  • 160 pages
  • 9782266277525

Moi qui vous parle

Conversation avec Giovanni Tesio

Primo LEVI

6,30 €

De Primo Levi, chacun connaît l’inoubliable récit qu’il écrivit à son retour d’Auschwitz. Des souvenirs du lager, il sera peu question ici, mais bien plutôt du jeune garçon qu’il était en y entrant. D’une enfance timide et bourgeoise, à Turin, de la chimie qui fut sa première passion (et son autre métier), des livres, de l’amitié, d’un parcours scolaire soumis aux lois fascistes, des premiers émois amoureux, de la montagne et du goût du risque – témoignage rare, précis et pudique de celui qui devint, malgré l’horreur et à travers elle, « un homme ».

Cette conversation en forme de confession que Primo Levi entama avec Giovanni Tesio dans les semaines qui précédèrent sa disparition devait constituer le matériau de sa biographie autorisée. Une discussion à jamais interrompue.

Postface de Giovanni Tesio pour l’édition française

INÉDIT

BIOGRAPHIE DE Primo LEVI

Primo Levi est né à Turin en 1919. En 1942, après des études de chimie, il
s’installe à Milan. Il est arrêté comme résistant en février 1944, puis déporté
à Auschwitz, où il restera jusqu’en janvier 1945, date de la libération du camp
par les Soviétiques. La guerre finie, il épouse Lucia Morpugo, dont il aura deux
enfants, et prend la direction d’une entreprise de produits chimiques.
Parallèlement, il commence à écrire. Son premier livre, Si c’est un
homme
, paru en 1947, le journal de sa déportation, est l’un des tout
premiers témoignages sur l’horreur d’Auschwitz. Publié à l’origine dans une
petite maison d’édition italienne, ce n’est que dix ans plus tard qu’il est
mondialement reconnu comme un chef-d’oeuvre. Primo Levi est également l’auteur
d’une douzaine d’ouvrages, des récits, des nouvelles, dont plusieurs furent
couronnés par des prix : La trêve (1963), écrit sous le pseudonyme de
Damiano Malabaila, Histoires naturelles (1966), Vice de forme
(1971), Le système périodique (1975), des récits inspirés par son
expérience de chimiste, La clé à molette (1978), Lilith et La recherche des racines (1981), Maintenant ou jamais (1982),
puis Les naufragés et les rescapés (1986), son dernier livre, le plus
sombre et le plus pessimiste.

Primo Levi s’est donné la mort en 1987.

Tous les livres de Primo LEVI