« Moi, Armand, né sourd et muet… »

Détails du livre

  • Date de parution02 Mars 2006
  • Terre Humaine Poche
  • 576 pages
  • 9782266160261

« Moi, Armand, né sourd et muet… »

Au nom de la science, la langue des signes sacrifiée

Armand PELLETIER, Yves DELAPORTE

10 €

Né dans une période sombre de l’histoire des sourds, Armand, menuisier bressan, aujourd’hui père de quatre enfants et grand-père de sept petits-enfants sourds, construit une vie d’homme libre. Ce récit – l’autobiographie d’Armand Pelletier suivie d’une étude historique, par l’ethnologue Yves Delaporte, de la politique adoptée contre les sourds-muets – s’inscrit dans un tragique destin : en 1880, charité chrétienne et science se sont liguées pour interdire leur langue aux sourds. L’ombre de ce crime s’étend sur la majeure partie du siècle suivant. Pendant cent années s’accumulent les preuves de leur infériorité linguistique. Infériorité anthropologiquement fausse. Les signes qu’ils continuent, envers et contre tout, à se transmettre sont décrits comme pauvres, ambigus, incapables d’abstraction. Ce qui linguistiquement est absurde. La pensée scientifique devient paranoïaque. Au nom de la science, un terrifiant obscurantisme a nié leur humanité et a prétendu résoudre la question par la chirurgie. « Que fait donc la science aux hommes ? » s’est exclamé un sourd-muet : c’est à une réflexion critique sur la raison scientifique qu’est ici convié le lecteur.

BIOGRAPHIE DE Armand PELLETIER

Armand Pelletier est né en 1933. Il a suivi un cursus scolaire à l’école des sourds de la Croix-Rousse puis à l’institut de Chambéry, avant de devenir champion de course à pied. Il introduit ensuite le ski chez les sourds français et organise en 1979 les Jeux olympiques d’hiver en Savoie. Face aux difficultés, il construit une vie d’homme libre et se bat pour l’autonomie des sourds, dans tous les domaines. L’heure de la retraite venue, il vient habiter Louhans, ville natale de Ferdinand Berthier (1803-1886), héros de l’histoire des sourds. Il fonde l’association CLSF Berthier, qui diffuse la langue des signes dans tout le sud de la Bourgogne.
Il fonde enfin à Louhans un musée d’histoire et de culture des sourds, qui a ouvert ses portes en mars 2013.

BIOGRAPHIE DE Yves DELAPORTE

Yves Delaporte, né à Villemomble en 1944, est ethnologue et ethnolinguiste, directeur de recherche au CNRS. Formé dans les années 1970 au Centre d’études arctiques dirigé par Jean Malaurie, puis au Laboratoire d’ethnologie du Muséum national d’histoire naturelle, il se consacre pendant vingt ans à l’étude des Lapons. En 1994, il apprend avec passion la langue des signes. Il a recueilli et traduit de la langue des signes l’histoire d’Armand Pelletier, Moi, Armand, né sourd et muet (Plon, 2002).