Hummocks

Détails du livre

  • Date de parution07 Mai 2003
  • Terre Humaine Poche
  • 512 pages
  • Format : Broché
  • 9782266126281

Hummocks

Tome 1 - Livre 2

Arctique central canadien

Tome 1

Jean MALAURIE

8,50 €

Trente-deux missions, du Groenland à la Sibérie. Parmi les Inuit de la baie d’Hudson et du pôle magnétique au nord du Canada, Jean Malaurie partage intimement la vie des chasseurs de morses, de caribous et d’ours. Il s’interroge sur la rudesse de leur vie, qui se traduit par l’euthanasie sociale et par l’échange des femmes, pour faciliter dans ces tous petits groupes le renouvellement. « Beati pauperes ! » Récemment convertie au christianisme, les Inuit, dans leur grande austérité, s’interrogent dans leurs iglous de neige, sur les vertus évangéliques de la pauvreté, porte étroite vers l’éternité. Consultant des autorités canadiennes dans l’arctique central et à Nunavik, au nord du Québec, il proteste contre la nocivité des politiques néo-coloniales poursuivies ; il est l’avocat résolu d’une politique d’autonomie réaliste qui, par-delà les lois, reste à inventer par les Inuit eux-mêmes en ce siècle de mondialisation accélérée.

BIOGRAPHIE DE Jean MALAURIE

Jean Malaurie est directeur du Centre d’Études Arctiques à l’École des hautes études en sciences sociales. La première chaire de géographie polaire a été créée pour lui en 1957 par le grand historien Fernand Braudel. Il a fondé et dirige la célèbre collection Terre Humaine. Écrivain, il a publié Les Derniers rois de Thulé (1955), traduit en 23 langues, Thèmes de recherche géomorphologiques dans le Nord-Ouest du Groenland (1962), Ultima Thulé (1990), L’Appel du Nord (2001), L’Allée des baleines (2003), De la vérité en ethnologie… Séminaire de Jean Malaurie à l’EHESS, 2000-2001 (2002), Hummocks, le journal en quatre volumes de son expédition du Groenland à la Sibérie, à la rencontre des Inuit de Thulé, (Pocket, 2003-2005) et Terre / Mère (éditions du CNRS, 2008). Figure de proue de l’histoire polaire française, il vient d’être nommé Ambassadeur de Bonne Volonté pour les régions polaires arctiques à l’Unesco.

De la pierre à l’homme. Créateur d’une méthode qu’il a baptisée « anthropogéographie », Jean Malaurie a recours, pour l’étude des peuples premiers, à une paléoanthropologie, rendant compte sur un temps très long de la vision éthologique née de leur imaginaire de la matière, d’une Naturgeist, lequel se révèle être à l’origine même du rituel chamanique et, par là, du contrat social de ces sociétés. Après 31 missions, du Groenland à la Sibérie, les autorités soviétiques ont demandé à Jean Malaurie, en 1990, de prendre la direction de la « Première expédition internationale dans le Nord de la Sibérie » en Tchoukotka, terre interdite depuis la révolution d’Octobre. C’est à la suite de cette expédition que le ministère de l’Éducation russe lui a permis de créer, avec l’appui des Présidents Gorbatchev, Eltsine et Poutine, et avec des collègues de l’intelligentsia de Saint-Pétersbourg, une institution russe pionnière, dont la première langue est le français et dont il est Président d’honneur à vie. Cette institution, promue en 1994 « Académie Polaire d’État », prépare aujourd’hui à leurs hautes fonctions un millier de futurs cadres de 45 ethnies sibériennes. Jean Malaurie vient de décider, dans l’esprit de Terre Humaine, de lui adjoindre un Institut d’études avancées « Avec et pour les autochtones », où il souhaite faire émerger avec une élite restreinte de ces petits peuples du Nord russe, une ambition essentielle : relier le meilleur de leurs civilisations au meilleur de la nôtre. … Séminaire de Jean Malaurie à l’EHESS, 2000-2001 (2002).

Tous les livres de Jean MALAURIE