Le grand métier

Détails du livre

  • Date de parution07 Octobre 2010
  • Terre Humaine Poche
  • 640 pages
  • Format : Poche broché
  • 9782266207126

Le grand métier

Journal d'un capitaine de pêche de Fécamp

Jean RECHER

9,30 €

Voici la mémoire d’une des professions qui fut parmi les plus dures dans les mers les plus cruelles, celles de l’Arctique : Terre-Neuve, Groenland, île aux Ours, mer de Barents… Ce livre relate, dans le détail, la vie de cette unité de soixante volontaires que constitue l’équipage d’un chalutier, hommes d’autant plus rudes qu’ils sont normands et payés « à la part ». Un livre traversé d’embruns, de glace et de courage, qui éclipse définitivement l’imagerie un peu désuète de Pêcheur d’Islande.

Ce témoignage irremplaçable fut aussi un livre politique : à la honte des pouvoirs qui se sont succédé, la grande pêche française, un temps à la pointe de la pêche mondiale, a subi une crise si profonde que Fécamp, jadis forêt de mâts, n’a plus de navires.

Jean Recher, capitaine du dernier chalutier français, coiffe pour nous la casquette de l’écrivain et nous raconte un monde aujourd’hui englouti dans le souvenir.

BIOGRAPHIE DE Jean RECHER

Jean Recher est né le 26 septembre 1924 à Fécamp en Seine-Maritime. Neuvième et dernier enfant, il est orphelin de père le jour de son cinquième anniversaire. Les aînés mariés, les cinq plus jeunes restent avec une mère n’ayant pour ressources que le maigre salaire de ses journées de couture. Habituée à la pauvreté, elle s’organise pour éviter la misère. Après deux ans d’École primaire supérieure, Jean Recher s’engage à quatorze ans sur un chalutier de grande pêche, d’abord comme mousse de cuisine puis en tant que garçon de carré avec un capitaine d’autant plus dur avec lui que c’est son frère. Après la guerre, il navigue comme officier, second en 1947 et capitaine en juillet 1949. Jean Recher effectue son dernier voyage en mer, de janvier à mai 1980, à bord du Shamrock. Grand marin et héritier de l’activité de ces ancêtres, pêcheurs de père en fils au large de Terre-Neuve, il défend les intérêts des marins au premier Congrès international de la pêche à la morue, tenu à Fécamp en janvier 1966. À la demande de Jean Malaurie, il signe quelques années plus tard Le Grand métier, témoignage sur la disparition de la grande pêche, publié dans la collection Terre Humaine, chez Plon. Jean Recher est décédé le 22 février 2005 à Fécamp.