Soleil Hopi

Détails du livre

  • Date de parution30 Novembre 2005
  • Terre Humaine Poche
  • Traduit par : Geneviève MAYOUX
  • 608 pages
  • 9782266161664

Soleil Hopi

Don C. TALAYESVA

9,30 €

L’auteur, Don C. Talayesva, est un Indien Hopi, chef du Clan du Soleil, né à Oraïbi, à l’est du Grand Canyon du Colorado, en mars 1890. Il a assisté à l’implantation graduelle de l’administration gouvernementale et aux efforts d’américanisation soutenus en ces territoires pueblos par les autorités, parfois avec le concours de l’armée.
La présente autobiographie, Soleil hopi, est un livre singulier. C’est tout d’abord un rare document sur une tribu indienne, décrite de l’intérieur, comme un ensemble vivant et gouverné par une harmonie interne. À ce titre, il est considéré comme un des grands classiques de l’ethnologie.
C’est ensuite, et surtout, un homme qui témoigne avec naïveté, vivacité et sagesse de son attachement réfléchi aux cadres traditionnels hopi, à une attitude religieuse dans tous les grands moments de la vie. Hostile par expérience à une américanisation des siens et de sa tribu, Talayesva ne se refuse toutefois pas à une évolution nécessaire, qu’il estime, quant à lui, tragique.
La richesse de la personnalité de ce chef indien, les événements historiques qu’il a vécus nous valent un livre exceptionnel que son caractère établit comme une oeuvre littéraire d’avant-garde.

BIOGRAPHIE DE Don C. TALAYESVA

Indien hopi, chef du clan du Soleil, Don C. Talayesva est né en 1890 à Oraïbi, à l’est du Grand Canyon du Colorado. Malgré sa formation conforme aux préceptes hopi, il a tenu à recevoir l’éducation scolaire et chrétienne que le Gouvernement américain s’est efforcé de développer chez les Indiens pueblos. À la suite d’une grave maladie, qu’il interpréta comme un avertissement, il décida de revenir au pays et aux vieilles traditions.
Soleil hopi, « joyau de la littérature ethnographique » (Claude Lévi-Strauss) et autobiographie exemplaire, a paru chez Plon en 1959 dans la collection « Terre humaine ».
Don C. Talayesva est mort en 1976 dans la paix indienne.