Gens de Dublin

Détails du livre

  • Date de parution03 Mars 2003
  • Littérature - Best
  • Traduit par : Yva FERNANDEZ, Hélène DU PASQUIER, Jacques-Paul REYNAUD
  • 256 pages
  • Format : Broché
  • 9782266134385

Gens de Dublin

James JOYCE

4,70 €

« Jamais peut-être l’atmosphère d’une ville n’a été mieux rendue, et dans chacune de ces nouvelles, les personnes qui connaissent Dublin retrouveront une quantité d’impressions qu’elles croyaient avoir oubliées. Mais ce n’est pas la ville qui est le personnage principal (…) ; c’est un portrait, ou un groupe, ce sont des individualités bien marquées que Joyce se plaît à faire vivre. Nous en retrouverons du reste quelques-unes, que nous reconnaîtrons, autant à leurs paroles et à leurs traits de caractère qu’à leurs noms, dans ses livres suivants.
Gens de Dublin, qui constitue une excellente introduction à l’oeuvre de James Joyce (…), est, par lui-même, un des livres les plus importants de la littérature d’imagination en langue anglaise publiés depuis 1900. »Valery Larbaud

BIOGRAPHIE DE James JOYCE

James Joyce (1882-1941)

Aîné de dix enfants, James Joyce naît dans une banlieue de Dublin le 2 février 1882. Élève brillant, il entre à 16 ans à l’University College de Dublin. Il part en 1902 pour Paris, pour faire des études de médecine. L’année suivante il rencontre Nora Barnacle, sa future femme, qui lui donnera deux enfants. En 1905, ils partent pour l’Italie où ils mènent une vie tumultueuse : ennuis d’argent, déménagements successifs, alcool… James Joyce gagne sa vie en donnant des cours d’anglais et écrit beaucoup. Il réussit enfin à publier Gens de Dublin en 1914, à Londres, après avoir rencontré de nombreuses réticences. Quand l’Italie entre en guerre, le couple doit s’exiler en Suisse, à Zurich. Ses œuvres , bien qu’elles touchent un public restreint, commencent à être publiées avec Portrait de l’artiste en jeune homme en 1916. Puis les Joyce s’installent à Paris où James Joyce rencontre le Tout-Paris littéraire et notamment l’américaine Sylvia Beach qui fait publier Ulysse en 1922, malgré sa condamnation pour obscénité. En 1921, il commence Finnegans Wake qui sera publié en 1939. Quand la seconde guerre mondiale éclate, il retourne en Suisse, mais, affaibli par des problèmes de santé, il y meurt le 13 janvier 1941. Controversé, décrié mais aussi admiré, James Joyce est un écrivain novateur dans ses recherches formelles sur le langage et les conventions narratives, dont l’influence a été capitale tout au long du XXe siècle.