Sirius, le chien qui fit trembler le IIIe Reich

Détails du livre

  • Date de parution02 Mars 2017
  • Littérature - Best
  • Traduit par : Corinna GEPNER
  • 256 pages
  • 9782266271752

Sirius, le chien qui fit trembler le IIIe Reich

Jonathan CROWN

6,95 €

Né Levi dans le Berlin des années 30, rebaptisé Sirius pour plus de sécurité, ce brillant fox-terrier ne sait pas seulement faire la pirouette à la demande et singer le salut nazi : il communique par abois codés. Fuyant le IIIe Reich avec sa famille, les Liliencron, il ne tarde pas à faire la conquête du Tout-Hollywood. Chien savant à l’écran, star de la Warner, vedette de cirque, ses pas le ramèneront dans son Allemagne natale, aux côtés d’un maître à petite moustache… Sirius, ou l’agent double le plus poilu de l’Histoire !

« C’est canin et malin. »ELLE

CITATION(S) DE PRESSE

« C’est canin et malin. »ELLE

« Voilà un livre culotté, fin, drôle et intelligent, bref qui a du chien. »Femme actuelle

« Son récit, qui allie profondeur et légèreté, fantaisie et gravité, devrait vous mettre la puce à l’oreille : ce n’est pas tous les jours qu’on prend tant de plaisir à être mordu ! »Paris Match

« Nourri d’éléments personnels, c’est un premier roman brillant, atypique, totalement déjanté. »Livres Hebdo

« Sûr, il s’agit d’un roman, mais le livre est bien écrit, souvent drôle, tellement bien documenté que des lecteurs non avertis pourraient croire qu’ils sont en présence d’un essai historique. Sauf que là, l’histoire est largement revisitée. Un livre surprenant, comme Sirius. »Paris Normandie

« Une singulière vie de chien dans un roman original et plein d’esprit. »Télé Z

« Une petite histoire loufoque qui souligne la grande avec pertinence. »Avantages

« L’Allemand Jonathan Crown, dont c’est le premier roman, a une écriture sobre et lumineuse, diaboliquement efficace pour nous embarquer dans le sillage mouvementé de son cabot. On pleure et on rit, on tremble et on jubile, on adore ce chien qui observe sans concession le monde qui l’entoure. »La Charente Libre

«Sirius est un roman des plus originaux, faisant de lui une réussite : multipliant les rebondissements, Jonathan Crown donne un ton picaresque à son histoire. Un humour omniprésent qui happe directement le lecteur et fait apparaître devant lui des célébrités de l’époque, de Rita Hayworth à Cary Grant. Bénéficiant d’un rythme soutenu, Jonathan Crown met tout son talent pour livrer un pur divertissement, sans prise de tête, dans lequel il n’oublie pas d’émouvoir ses lecteurs. »Une pause littéraire

« Tout en contant une histoire fantaisiste, il dénonce avec intelligence et humour le régime nazi et le miroir aux alouettes hollywoodien. Un petit bijou littéraire. »Le Tarn libre