Dieu n’habite pas La Havane

Détails du livre

  • Date de parution07 Septembre 2017
  • Littérature - Best
  • 272 pages
  • 9782266274319

Dieu n’habite pas La Havane

Yasmina KHADRA

6,95 €

Juan del Monte Jonava ne vit que pour chanter. Au Buena Vista Café, en plein coeur de Cuba, sa voix solaire lui a valu le surnom de « Don Fuego », la gloire de la rumba. Or, à presque 60 ans, son étoile s’est ternie. Le régime castriste, lui aussi, a vieilli. Il s’ouvre au monde, à l’argent, à la modernité. Le Buena Vista a changé de propriétaire. Et Don Fuego en est réduit à courir le cachet. Sa rencontre avec Mayensi, rousse incendiaire et mystérieuse de 40 ans sa cadette, fera rejaillir le feu de la passion dans les veines du sexagénaire… Au point de le consumer ?

« C’est un hommage romanesque aux chanteurs de rue, qui évite la nostalgie pour mieux composer une histoire de musique et d’amour. »LiRE

« Le fabuleux conteur sait aussi sonder les âmes bouleversées. »Mohammed Aïssaoui –Le Figaro littéraire

CITATION(S) DE PRESSE

« Homogène, fluide, c’est aussi un hommage romanesque aux chanteurs de rue, qui évite la nostalgie pour mieux composer une histoire de musique et d’amour. »LiRE
« Le fabuleux conteur sait aussi sonder les âmes bouleversées. »Mohammed Aïssaoui, Le Figaro littéraire
« Ce conte plein d’autodérision, satire du régime castriste, se savoure comme un mojito. »Version femina
« Ce roman caribéen à résonance algérienne vient se situer parmi le tout meilleur de l’oeuvre. »Jean-Claude Lebrun – L’Humanité
« Une réflexion nostalgique sur la jeunesse perdue. »L’Amour des livres
« Sous la plume du conteur algérien, le monde, même ensanglanté, peut continuer de tourner. », Catherine Lalanne, Pélerin 01/08/2016

« Sous la plume du conteur algérien, le monde, même ensanglanté, peut continuer de tourner. », Catherine Lalanne, PélerinCatherine Lalanne, Pélerin 15/09/2016

BIOGRAPHIE DE Yasmina KHADRA

99387

Yasmina Khadra, de son vrai nom Mohammed Moulessehoul, est né en 1955 dans le Sahara algérien. Écrivain de langue française, son œuvre est connue et saluée dans le monde entier. La trilogie Les Hirondelles de Kaboul, L’Attentat et Les Sirènes de Bagdad, consacrée au conflit entre Orient et Occident, a largement contribué à la renommée de cet auteur majeur. La plupart de ses romans, dont À quoi rêvent les loups, L’Écrivain, L’Imposture des mots et Cousine K, sont traduits dans 42 pays. Récemment, Les Anges meurent de nos blessures (2013) et Qu’attendent les singes (2014) ont paru aux éditions Julliard.
Ce que le jour doit à la nuit – meilleur livre de l’année 2008 pour le magazine LIRE et prix France Télévisions 2008 – a été adapté au cinéma par Alexandre Arcady en 2012. L’Attentat a reçu, entre autres, le prix des libraires 2006, le prix Tropiques 2006 et le grand prix des lectrices Côté Femme. Son adaptation cinématographique par le réalisateur Ziad Doueiri est sortie en mai 2013 sur les écrans et a remporté de nombreux prix lors de festivals, notamment l’Étoile d’or à Marrakech. L’Attentat a été traduit dans 36 pays, dont les États-Unis, la Russie, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, le Japon et Israël. En 2011, Yasmina Khadra a reçu le Grand prix de littérature Henri Gal de l’Académie française pour l’ensemble de son œuvre.

Retrouvez toute l’actualité de l’auteur sur :
www.yasmina-khadra.com

Tous les livres de Yasmina KHADRA